us et coutumes - conseils
 
Nomades sur les fils du temps et des saveurs...  
  ACCUEIL ::
    " I follow the Way of Love, and where Love's caravan takes its path, there is my religion, my faith." (Ibn 'Arabi)
Sublime Somalie
    Quelques conseils en matière d'accueil

1)-Si jamais vous avez la 'chance' d'être invité à un repas de fête somalienne, assurez-vous d'être en état d'affronter l'abondance des mets qui vous attendent; cependant à mon humble avis, quoique vous fassiez, la valse des plats continuera, et le mot 'non' étant inconnu au bataillon, vous serez dans l'obligation d'accepter tout plat présenté; et si en plus vous étés un membre de la famille en visite, on vous inflige la pénalité d'un plat doublement rempli. Certains jours me reviennent de vague souvenirs d'une valse d'immenses verres débordants de lait que notre grand-mère nous obligeait à boire, et dans mon pire cauchemar ce verre ne désemplissait jamais.

2)- tout repas est suivi d'un service de thé et de douceurs : si vous n'êtes pas un grand buveur de thé, sirotez votre thé doucement afin de ne pas être resservir ; quant aux douceurs, doolsho ou halwa 'xalwo' très sucré, après le repas principal et après avoir épuisé toutes les excuses acceptables, si vous n'en pouvez plus, à mon humble la seule possibilité c'est celle d'invoquer un problème de santé, telle que 'une allergie' par exemple qui vous empêcherait de consommer du sucre; un petit mensonge moralement défendable.

3)- Pour tout le reste : mangez et comportez-vous comme vos hôtes;

4)-Il arrive souvent que la nourriture soit dans certains situations 'chaudes et très épicées'. Dans la tradition du Corne de l'Afrique, offrir de la nourriture épicée est une façon de prendre en charge l'ensemble corps et esprit de l'invités ;puisque les épices sont considérées bonnes pour la santé physique: par contre offrir une nourriture fade et sans épices c'est un manque de respect pour le confort spirituel et corporel de ses convives. En un mot donner de la nourriture relevée est une autre façon d'aimer vous avoir comme hôte!

5)- Ordinairement les repas sont pris en famille, tous ensemble ; cependant durant certains cérémonies ou rituels, il arrive que les familles soient séparées et que de ce fait hommes et femmes se retrouvent à manger dans des pièces séparées, cela ne gêne nullement les deux parties : car chacun sait et en comprend les raisons, cela peut même leur convenir, car ils peuvent de ce fait discuter entre eux, conclure des accords ou parler mariage ou régler des différends directement avec la partie intéressée sans nullement être gênée par le sexe opposé et sans auto-censure.

Dans la section du 'Faal ' de ce site il est question de la cérémonie du 'Saar' qui du début à la fin est gérée par des femmes, et pour des femmes : les hommes n'y étant que relativement tolérés.


Certains accords financiers, telle notamment celle de la 'tontine'' 'sholongo' se passent exclusivement entre les femmes. + >

 
 
Infos
Somaliway.com ©1999-2012