faal : Les Yibir ou les Anaas
logo  
Nomades sur les fils du temps et des esprits...  
  Faal ::
      " La magie noire et la magie blanche ne sont pas des forces différentes : c'est l'application soit destructive soit constructive de la même force ". JdH
faal : Les Yibir ou les Anaas VII

Reponse à certains lecteurs:
- Le terme "yibir" utilisé dans ce contexte n'a rien à avoir avec des tribus somaliennes, cette terminologie servait à nommer les "griots" qui venaient exercer à Mogadisho durant certains cérémonies. Il s'agit donc de l'appellation d'un Corps de métier et non d'une tribu; des Artistes que je tiens en très grand estime, car dépositaires de la mémoire collective. Vous devriez vous souvenir de cela avant de ruer dans les brancards.-

Dans son 'Recueil de textes choisis' *, l'auteur somalien Maxamed Cabdi Maxamed relate l'histoire des Anaas, appelés aussi Yibir :

Quote

" Les Anaas ...sont des sorciers: aprés avoir subi les rites initiatiques, ils sont en droit d'exercer la magie. L'un des leurs principales activités consiste à benir les naissances de toute enfant mâle et de toute fille aînée... Aprés l'offrande des parente, le sorcier chante sa bénédiction et leur tend une amulette 'makaraan' en prononçant ses paroles:

Wiilka Xanfaley iyo Xeylo dubato
( désignation des parents )
Alla ha ka qaado
Que Dieu épargne ton fils
Jinni madow, Jaan madow
Des mauvais esprits,du diable noir et du maudit
Qumanyo madow, sixir madow
de la Déesse du malheur et du Sorcier maléfique
Alla ha ka qaado
Que Dieu le préserve

Les Anaas bénissent aussi les mariages

Arooskii guleed, oo aan gablamin
Que votre mariage soit heureux et fructueux,
Kii abshir leh,
Qu'il vous apporte le bonheur
Kii curud leh,
Qu'il vous donne un fils aîné
Kii caano leh oo
Qu'il vous donne l'abondance
Barbaar ciyaarta leh,
De la jeunesse rieuse
Allaha ka yeelo oo
Que Dieu vous accorde tout cela
Sadkayaga noo keena.
Et nous en donne notre part

Unquote

*'Recueil de textes choisis" de Maxamed Cabdi Maxamed (© service technique de l'UFR Lettres Besançon). C'est une véritable source de la culture orale somalienne, fruit d'un travail sur le terrain effectué par ce chercheur et traduit par ses soins.-... >  

VII
 
 
 
Infos
Somaliway.com ©1999-2012