Echappee magiques - Burji-xisaab la suite
 
Nomades sur les fils du temps et des esprits...  
  Accueil ::
    " La magie noire et la magie blanche ne sont pas des forces différentes : c'est l'application soit destructive soit constructive de la même force ". JdH
Echappée magiques:'Burji-xisaab'( 2 ) XVIII

Les moyens mis en œuvre par les " Goobroon " en vue de leur libération : -

En leur qualité de peuple pacifique et religeux, toute prise d'arme était hors de question.
Cependant en leur qualité de gens de religion et maître du pouvoir occulte ils avaient entre leurs mains le contrôle du 'principe divinatoire et purificateur' : et ils n'hésitèrent pas à le mettre en œuvre.

Cela débuta par ce qu'on appelle en langage clé, une séance de " Burji-Xisaab " : ' Burji ' qui signifie " pouvoir " et ' 'Xisaab' ( à prononcer Hisaab ) le "calcul " ; c'est à dire le "calcul du pouvoir de chacun des acteurs sur l'échiquier ".
Un calcul occulte qui porte sur le pouvoir des nombre et des noms ainsi que des leurs positions astrales.

Les résultats du " Burji-Xisaab " furent impitoyables : en cas d'actions et de toutes les manières, les "Goobroon " étaient perdant sauf s'ils arrivaient à influer sur les nombres magiques et cela d'une seule et unique manière : - l'intervention sur l'échiquier d'un tiers dont l'addition du pouvoir pouvait faire pencher la balance. + >  

En parfaite accord avec les esprits et par une impeccable conduite, les " Goobroon " se mirent à la recherche d'une tribu possédant un " burji sare" : un pouvoir supérieur.

Cela se présenta sous la forme d'une tribu du Nord de la Somalie qui venait habituellement à " Jeli " pour s'approvisionner en grain : les " Wacdaan-Cosmaan "
( à prononcer Wa'daan-Osmaan ).

Sans encore les informer de leurs intentions, les " Goobroon " tinrent une séance de divination et inclurent le nom des " "Wacdaan-Cosmaan " dans le nouveau " Burji-Xisaab " : le résultat fût magique, la victoire totale sur les " Silcis-Gurgaarte " était au bout.


Munis de tous leurs attributs, car ils étaient renommés partout pour leur science, les " Goobroon " invitèrent les " "Wacdaan-Cosmaan " à une table ronde.

Le marché fût conclu , et l' " Asma " lancée conjointement par les deux alliés suffit à faire partir les " Silcis-Gurgaarte ".

Ils disparurent dans la nuit des temps et jusqu'à aujourd'hui nul n'a entendu parler d'eux : à la différence des " Wacdaan-Cosmaan " qui eux s'installèrent définitivement à l'intérieur des terres fertiles du sud de la Somalie.-

asma /asraar /wacad /inkaar /sixir /baxaar /madiido /... autant des descente vers l'inconnu que nous avons abordées dans la section ' faal ' de ce site.

XVI XVII XVIII XIX  
 
 
Infos
Somaliway.com ©1999-2012